E-commerce : de sa naissance à son apogée

L’émergence du e-commerce

Le commerce électronique a été introduit il y a environ 40 ans. Depuis, les nouvelles technologies, l’amélioration de la connectivité internet et l’adoption généralisée par les consommateurs ont aidé d’innombrables entreprises à croître.

Les dates clés du commerce électronique

1969 – Fondation de CompuServe

ConpuServe a été fondée par les étudiants en génie électrique John R. Goltz et Jeffrey Wilkins en 1969. Cette technologie a été construite en utilisant une connexion commutée.

Dans les années 1980, CompuServe a introduit les premières formes de courrier électronique et de connectivité Internet au public. ConpuServe a continué à dominer le paysage du e-commerce jusqu’au milieu des années 1990.

1979 – Michael Aldrich invente le shopping électronique

L’inventeur anglais Michael Aldrich a introduit le shopping électronique en 1979. Ce système fonctionnait en connectant un téléviseur modifié à un ordinateur de traitement des transactions par ligne téléphonique.

Cela a permis l’ouverture et le partage de systèmes d’informations fermés par des tiers pour la transmission sécurisée des données. La technologie est ainsi devenue la base sur laquelle le e-commerce moderne a été construit.

1982 – Lancement du Boston Computer Exchange

Lorsque le Boston Computer Exchange a été lancé en 1982, c’était la première société de e-commerce au monde.

Sa fonction principale était de servir de place de marché pour les personnes intéressées à vendre leurs ordinateurs usagés.

1992 – Book Stacks Unlimited : la première place de marché en ligne de livres

Charles M. Stack a lancé Book Stacks Unlimited comme librairie en ligne en 1992 (3 ans avant que Jeff Bezos ne lance Amazon).

À l’origine, l’entreprise utilisait le format d’un babillard téléphonique. Mais en 1994, le site est passé à Internet et fonctionnait à partir du domaine Books.com.

1994 – Netscape Navigator est lancé comme navigateur Web

Marc Andreessen et Jim Clark ont co-créé Netscape Navigator comme outil de navigation sur le Web. Ils en ont annoncé officiellement l’introduction en octobre 1994.

Au cours des années 1990, Netscape Navigator est devenu le navigateur Web le plus utilisé sur Windows avant l’essor de Google.

1995 – Lancement d’Amazon et d’eBay

Jeff Bezos a introduit Amazon en 1995 principalement en tant que plateforme de commerce électronique pour les livres.

La même année, Pierre Omidyar lance AuctionWeb, qui deviendra plus tard ce que nous appelons aujourd’hui eBay.

Depuis, les deux sont devenues d’importantes plateformes de vente en ligne permettant aux consommateurs de vendre à des publics du monde entier.

1998 – PayPal lance le système de paiement en ligne PayPal

PayPal a fait son apparition sur la scène du e-commerce à la fin de 1998 comme un outil de transfert de fonds. Cependant, il avait été initialement présenté comme Confinity par les fondateurs Max Levhin, Peter Thiel, Like Nosek et Ken Howery.

En 2000, la plateforme fusionne avec la banque en ligne d’Elon Musk et commence son ascension vers la gloire et la popularité.

1999 – Lancement d’Alibaba

Alibaba Online a été lancé en 1999 en tant que place de marché avec plus de 25 millions de dollars de financement.

En 2001, l’entreprise était rentable. Elle s’est ensuite transformée en une plate-forme B2B, C2C et B2C majeure qui est encore largement utilisée aujourd’hui.

2000 – Google présente Google AdWords comme un outil publicitaire en ligne

Google Adwords a été introduit en 2000. L’outil permet aux entreprises de e-commerce de faire de la publicité auprès des utilisateurs de l’outil de recherche Google.

Les entreprises créent leur annonce avec un court texte publicitaire et une URL d’affichage. Les détaillants en ligne commencent ainsi à utiliser l’outil dans un contexte de paiement au clic.

2005 – Amazon introduit l’adhésion à Amazon Prime

Amazon a introduit Amazon Prime en 2005. Ce système est un moyen pour les clients d’obtenir une livraison gratuite en 2 jours pour un prix annuel fixe.

L’adhésion est également venue pour inclure d’autres avantages comme l’expédition à prix réduit le jour suivant. Aujourd’hui, elle permet aussi l’accès à des services de streaming comme Amazon Vidéo et des événements réservés aux membres comme « Prime Day ».

Cette décision stratégique a contribué à fidéliser la clientèle et à encourager les achats répétés. Aujourd’hui, la livraison gratuite et la rapidité de livraison sont les demandes les plus courantes des consommateurs en ligne.

2005 – Etsy est lancé

Etsy a été lancé en 2005, permettant aux artisans et aux petits vendeurs de vendre leurs produits sur une marketplace. La communauté des fabricants s’est ainsi mise en ligne. Elle peut donc atteindre un public d’acheteurs 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

2009 – Lancement de BigCommerce

Eddie Machaalani et Mitchell Harper ont cofondé BigCommerce en 2009. Ils l’ont présenté cette année-là comme une plateforme de commerce électronique 100% bootstrapped.

Depuis, plus de 8 milliards de dollars de chiffre d’affaires ont été traités par l’intermédiaire de la plateforme. La société a maintenant son siège social à Austin, San Francisco et Sydney.

D’autres fournisseurs de plateformes technologiques de commerce électronique ont été lancés à la même époque. Shopify (2006) et Magento (2008) sont également reconnus comme leaders du marché aux côtés de BigCommerce.

2011 – Google Wallet introduit comme méthode de paiement numérique

Google Wallet a été lancé en 2011 en tant que service de paiement peer-to-peer. Il permet aux particuliers d’envoyer et de recevoir de l’argent depuis un appareil mobile ou un ordinateur de bureau.

En reliant le portefeuille numérique à une carte de débit ou à un compte bancaire, les utilisateurs peuvent payer leurs produits ou services par l’intermédiaire de ces appareils.

Aujourd’hui, Google Wallet s’est joint à Android Pay pour ce qui est maintenant connu comme Google Pay.

2011 – Facebook déploie des posts sponsorisés comme une forme de publicité précoce

En 2011, Facebook a commencé à offrir des possibilités de publicité aux propriétaires de pages d’entreprises par le biais d’articles sponsorisés.

Grâce à ces campagnes payantes, les entreprises de commerce électronique ont pu atteindre des publics spécifiques. Pour cela, elles utilisent le réseau social pour faire partie des fils d’actualités des différents publics cibles.

2014 – Apple Pay introduit comme méthode de paiement mobile

Comme les acheteurs en ligne ont commencé à utiliser leurs appareils mobiles plus fréquemment, Apple a introduit Apple Pay comme un outil de paiement mobile et de portefeuille numérique. Apple Pay permet aux utilisateurs de payer pour des produits ou services avec un appareil Apple.

2014 – Lancement de Jet.com

Jet.com a été fondé en 2014 par Marc Lore (qui avait vendu son ancienne société à Amazon) avec Mike Hanrahan et Nate Faust.

L’entreprise est en concurrence avec Costco et Sam’s Club. Elle s’adresse aux gens qui recherchent le prix le plus bas possible pour des délais d’expédition plus longs et des commandes en gros.

2017 – Lancement du programme Shoppable Instagram

Instagram Shopping a été lancé en 2017 d’abord avec le partenaire de commerce électronique BigCommerce.

Depuis, le service s’est étendu à d’autres plateformes de e-commerce. Il permet aux utilisateurs d’Instagram de cliquer immédiatement sur un article et d’accéder à la page du produit pour l’acheter.

2017 – Les ventes du Cyber Monday dépassent 6,5 milliards de dollars

En 2017, la croissance du e-commerce bat un nouveau record. Les ventes en ligne pour le Cyber Monday dépassent 6,5 milliards de dollars (une augmentation de 17% par rapport à l’année précédente).

Les ventes sur smartphones battent également des records avec un chiffre d’affaires de plus de 2 milliards de dollars réalisé via des appareils mobiles.

Quel est l’avenir du commerce électronique ?

Les études indiquent que l’avenir du e-commerce est prometteur.

D’ici 2022, le chiffre d’affaires du commerce électronique aux États-Unis seulement devrait atteindre 638 millions de dollars. Les jouets, les loisirs et le bricolage affichant la plus forte croissance.

Et ce n’est pas non plus une tendance passagère. Beaucoup d’Américains considèrent maintenant le shopping en ligne comme un incontournable. En effet, 40 % disent qu’ils ne peuvent pas s’en passer.

Les études prédisent également que, bientôt, la plupart des interactions de e-commerce seront une expérience omni-canal pour les acheteurs.

Cela signifie qu’ils s’attendent à pouvoir faire des recherches, naviguer et faire leur shopping de façon transparente entre différents appareils et sur différentes plateformes (comme une boutique Web autonome, une présence sur Amazon, etc.).

D’autres tendances dans l’avenir du e-commerce électronique sont à surveiller :

  • la complexification des parcours clients robustes et la personnalisation,
  • les achats basés sur l’intelligence artificielle,
  • les monnaies numériques…

Dans l’ensemble, nous devons nous rappeler que le e-commerce est encore relativement nouveau dans l’ensemble du commerce de détail.

L’avenir offre des possibilités infinies, mais son succès et sa pérennité dépendront en grande partie des préférences des acheteurs.