Les clés pour réussir sa stratégie d’analytique web

analytics

L’analytique web est indispensables pour les entreprises souhaitant développer leur présence en ligne et améliorer leurs performances. L’analyse des données collectées sur le comportement des visiteurs (et visiteuses) permet de mieux comprendre leur profil, leurs besoins et d’optimiser ainsi l’ensemble des actions marketing. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir quels sont les points à prendre en compte dans votre approche analytique.

Comprendre les objectifs de l’analytique web

Au cœur de l’analytique web se trouve l’utilisation des données afin de suivre les performances de son site internet ou application mobile, d’en déduire des tendances, des informations concrètes pouvant être mises en œuvre pour atteindre les objectifs fixés par l’entreprise. Parmi ces objectifs :

  • Améliorer la visibilité et le référencement naturel du site
  • Attirer de nouveaux utilisateurs et fidéliser les visiteurs actuels
  • Optimiser les taux de conversion (ventes, prise de contact, inscription…)
  • Analyser les parcours utilisateurs pour détecter les points faibles et apporter des optimisations pertinentes
  • Domaine de l’application mobile : Analyser les installations et désinstallations

Maîtriser les outils indispensables pour une analyse approfondie

Il existe une multitude d’outils et de solutions dédiées à l’analytique web, des plus simples aux plus complexes. Nous avons sélectionné pour vous les outils indispensables pour débuter :

Google Analytics

Disponible gratuitement, Google Analytics est sans conteste l’outil d’analyse web le plus utilisé à travers le monde. Grâce à ses nombreuses fonctionnalités et indicateurs clés, il offre une vue d’ensemble sur votre trafic, la provenance des visiteurs ou encore le taux de conversion en fonction des pages. Pour aller plus loin, vous pouvez également paramétrer des objectifs personnalisés et déployer des actions d’optimisation.

Hotjar

Cet outil permet de mieux comprendre le comportement de vos visiteurs (et visiteuses) grâce à des cartes thermiques (heatmap), qui donnent une représentation graphique des zones les plus « chaudes » de votre site, où se concentrent les clics. Il propose également un suivi du parcours utilisateur sous forme de vidéos, très utile pour déceler d’éventuels problèmes de navigation ou d’ergonomie.

Interpréter et exploiter les données collectées

Mettre en place les bons outils ne suffit pas : il faut savoir interpréter les données récoltées afin de mettre en œuvre des actions concrètes et mesurables. Voici quelques exemples de KPI (indicateurs clés de performance) à vérifier régulièrement :

  • Nombre de visites
  • Taux de rebond (pourcentage de visiteurs quittant votre site après avoir consulté une seule page)
  • Durée moyenne d’une session
  • Taux de conversion global et par page
  • Provenance des visiteurs : acquisition directe, via un moteur de recherche, réseaux sociaux ou autres sites partenaires.

Analyser les données pour définir des axes d’amélioration

Une fois les KPI choisis et analysés régulièrement, il est nécessaire d’en tirer des conclusions. Mais attention à ne pas se précipiter dans la mise en place de toutes vos idées d’optimisations. Adoptez une démarche structurée en procédant étape par étape :

  1. Etablir des hypothèses : Par exemple, si vous constatez que le taux de conversion est faible sur une page clé, cela peut être dû à un problème technique, un manque d’information ou un mauvais positionnement de l’appel à l’action. Tentez de trouver des explications au phénomène observé.
  2. Prioriser les actions d’optimisation en fonction de leur potentiel impact sur les performances et du niveau d’effort requis pour leur mise en place.
  3. Mettre en œuvre les actions choisies et mesurer leur efficacité après un temps suffisant (généralement plusieurs semaines).
  4. Ajuster votre stratégie si les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes, voire tester de nouvelles hypothèses jusqu’à obtenir les améliorations souhaitées.

Anticiper les évolutions et surveiller sa concurrence

L’analytique web est une discipline en constante évolution, il convient donc de se tenir informé des nouveautés et des tendances afin d’améliorer continuellement vos connaissances et votre dispositif. N’hésitez pas à consulter régulièrement la documentation officielle des outils utilisés, ainsi que les articles de professionnels du secteur pour rester à jour.

Enfin, pensez aussi à jeter un œil sur ce que font vos concurrents : leur approche peut vous donner de nouvelles idées ou vous permettre d’éviter certaines erreurs qu’ils auraient pu commettre. Plusieurs outils existent pour réaliser ces benchmarks, comme SEMrush ou Ahrefs, qui offrent l’avantage non seulement d’étudier la stratégie numérique des entreprises ciblées, mais également leurs performances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Se connecter

S’inscrire

Réinitialiser le mot de passe

Veuillez saisir votre identifiant ou votre adresse e-mail. Un lien permettant de créer un nouveau mot de passe vous sera envoyé par e-mail.