Voici un panel des tendances du e-commerce d’ici 2020. Vous trouverez dans cet article des conseils pour optimiser les conversions sur votre site e-commerce mais aussi pour diminuer l’abandon de panier.

L’influence du big data sur le e-commerce

Quelle est l'influence du big data sur le e-commerce ?

Intelligence artificielle et analyse prédictive

L’analyse prédictive est un domaine passionnant et une tendance chaude du e-commerce. Elle englobe une variété de techniques statistiques qui analysent les données actuelles et historiques pour générer des prévisions sur les événements futurs.

L’analyse prédictive est largement liée au big data. Elle peut ainsi fournir à un spécialiste du marketing et à tout propriétaire de site de e-commerce de nombreuses informations en matière d’automatisation et de prévision des actions d’un client.

Prenons l’exemple d’une campagne d’emailing. L’analyse prédictive permet d’analyser analysant des données importantes telles que les taux de conversion, les taux d’ouverture et les taux d’engagement. Cela peut donc vous aider à prédire le moment le plus efficace pour envoyer certains mails à vos clients.

En croisant les données de vos clients, vous pouvez essentiellement apprendre ce qu’ils veulent et quand ! En étant proactif et en donnant au client ce qu’il veut, quand il le veut, cela lui donne à son tour plus de valeur.

D’autre part, la technologie de l’intelligence artificielle peut apprendre les habitudes et les données démographiques d’un individu en utilisant les données des clients. L’intelligence artificielle peut donc permettre la mise en place d’une “personnalisation dynamique”.

D’ici 2020, nous verrons beaucoup plus de sites de commerce électronique se joindre à la tendance. Ils profiteront ainsi des possibilités offertes par l’intelligence artificielle et l’analyse prédictive. Certains sites e-commerce intègrent déjà de tels systèmes, alors ne vous laissez pas distancer.

Recherche vocale

Déjà très en vogue dans l’industrie de la technologie, la recherche et la reconnaissance vocales sont maintenant d’une précision impressionnante. Avec un taux de précision d’environ 95 % et d’énormes investissements de la part d’entreprises technologiques dans la technologie à commande vocale, elle s’est déjà solidement ancrée dans le monde de la technologie.

La prochaine étape logique consiste à l’intégrer dans le paysage du commerce électronique et dans la conception de sites web.

Chatbots et messagerie privée

La tendance des chatbots et des messageries privées initiée il y a quelques années est susceptible de s’intensifier d’ici 2020. En effet, cela permet de mettre en place une relation privilégiée avec les utilisateurs, puisqu’ils peuvent poser leurs questions et recevoir la réponse quasi instantanément. Les marques peuvent ainsi offrir des recommandations personnalisée aux utilisateurs utilisant la messagerie.

Cependant, ce ne sont pas de vraies personnes qui parlent aux clients, c’est la technologie de l’intelligence artificielle qui simule la conversation réelle. Le chat en direct informatisé est une tendance qui a pris son envol avec de nombreux site de e-commerce qui se battent pour prendre l’avantage sur leurs concurrents. Rentable et productiviste, cette automatisation sera beaucoup plus avancée d’ici 2020 lorsque le machine learning sera plus avancé.

De nouveaux modèles commerciaux pour les sites e-commerce

Quels sont les nouveaux modèles commerciaux pour les sites e-commerce ?

Modèles commerciaux basés sur l’abonnement

Les sites e-commerce basés sur l’abonnement ont suscité beaucoup d’intérêt au cours des dernières années et leur succès grandissant en est la raison. Les revenus disponibles sont plus élevés pour les consommateurs dans la vingtaine qu’il y a vingt ans. Cependant, la richesse globale est plus faible, ce qui signifie que ce groupe d’âge effectue beaucoup moins d’achats ponctuels importants.

D’ici 2020, le nombre de sites e-commerce basés sur l’abonnement devrait continuer de croître. En effet, la facilité de prélèvement automatique mensuel et l’enthousiasme d’un produit ou d’un service mensuel sont attrayants pour de nombreux consommateurs. Mais surtout, pour les Millenials qui accordent plus d’importance aux expériences personnelles et aux émotions, plutôt que de privilégier des achats plus importants et plus génériques comme les voitures et les maisons.

Cette mentalité “l’expérience d’abord” est la raison pour laquelle des compagnies comme Airbnb sont en plein essor et que les festivals sont plus populaires que jamais.

Néanmoins, l’un des inconvénients des entreprises e-commerce basées sur les abonnements, en particulier celles qui envoient des boîtes de produits chaque mois, est de conserver le sens de la valeur et de la variété avec chaque envoi mensuel. La génération d’idées doit être forte, de même qu’une bonne compréhension du marché cible.

En somme, essayez d’apporter un élément d’abonnement à votre site e-commerce. Vous pourriez trouver une excellente occasion de développer votre entreprise et de générer des revenus plus élevés et des clients réguliers.

Vente sociale

Les tendances de la vente sociale

Tous les grands acteurs des médias sociaux ont essayé d’offrir une sorte de plateforme ou d’intégration e-commerce. Ce n’est pas surprenant si l’on considère la puissance des réseaux sociaux. En effet, le nombre d’utilisateurs dans le monde devrait atteindre 2,95 milliards d’ici 2020, soit environ un tiers de la population totale de la Terre.

Tous les grands acteurs des médias sociaux essaient de faciliter la vie des marques et de maintenir la tendance. Instagram a ajouté un bouton “shop now”, Twitter lance des pages de produits, Facebook permet aux marques d’utiliser un bouton “acheter”, Snapchat construit sa propre plateforme de e-commerce…

Les avantages des réseaux sociaux pour un site e-commerce

Les réseaux sociaux attirent les marques en offrant diverses options de ciblage des utilisateurs attrayantes pour n’importe quelle entreprise. Des niveaux élevés de personnalisation et de portée auprès des consommateurs, des rapports détaillés, des taux d’engagement élevés et des taux de conversion rentables s’ils sont gérés efficacement.

Si vous avez un site de commerce électronique, cela vaut la peine de tester la vente sociale et d’ajouter la possibilité d’acheter via les réseaux sociaux. En effet, lorsque les acheteurs qui font défiler leurs flux sur les médias sociaux doivent quitter la page pour acheter ce produit incroyable que vous vendez, cela crée des frictions. Plus il y a de friction, moins la conversion est probable. C’est la raison pour laquelle les sites web maladroits et mal conçus ont un taux de rebond élevé et un faible taux de conversion.

Il est possible d’éliminer la friction dans le processus d’achat par différents moyens. Vous pouvez, par exemple, permettre aux utilisateurs de glisser ou de cliquer sur votre produit directement à partir de leur flux de médias sociaux, puis de payer instantanément par le biais d’Apple Pay. Les achats d’impulsion pourront être réalisés en deux ou trois clics.

Ainsi, d’ici 2020, de plus en plus de marques comprendront qu’il ne leur suffit pas d’exécuter simplement des annonces Google Shopping. Il sera essentiel de trouver un bon public pour les publicités Facebook, Instagram et réseaux sociaux.

Paiements mobiles

Le paiement via le mobile n’est pas une tendance pour le e-commerce mais une nécessité. En effet, avec l’amélioration de la sécurité des mobiles et la confiance des consommateurs, le nombre d’achats effectués en ligne sur les mobiles augmentera régulièrement au-delà de 2020.

Les paiements mobiles sont donc appelés à augmenter en continue parallèlement à l’optimisation et la sécurisation de ceux-ci.

D’autre part, les innovations technologiques permettront à l’avenir d’effectuer des transactions sans contact et faciliteront encore davantage les achats des consommateurs sur leurs sites de e-commerce favoris. On peut citer parmi ces innovation les maisons connectées, les cartes sans contact, les objets connectés et la réalité augmentée.

En outre, les paiements mobiles deviendront plus faciles, plus sûrs et plus fiables pour les consommateurs en 2020. Par ailleurs, les réseaux sociaux seront fermement intégrés aux services de paiement mobile les plus populaires tels que Apple Pay et PayPal. Une tendance e-commerce qui s’inscrit donc dans la durée.

En somme, selon une étude réalisée par Capgemini et BNP Paribas, les paiements numériques dans leur ensemble devraient atteindre le chiffre record de 726 milliards d’ici 2020. Entre 2014 et 2015, les transactions hors caisse ont augmenté de 11,2 %, soit la plus forte croissance de la dernière décennie. Les marchés émergents sont en tête de peloton pour ce qui est de l’augmentation du nombre annuel de transactions numériques en volume. L’Asie est en plein essor en ligne et les pouvoirs publics en tirent parti pour assurer une forte croissance du commerce électronique.

De nouveaux standards pour les sites de e-commerce

Quels sont les nouveaux standards pour les sites e-commerce ?

Optimisation de la conversion – Page d’accueil vs Page produit

Pourquoi optimiser les pages produits ?

Un bon conseil pour tout propriétaire de site de commerce électronique est de mettre davantage l’accent sur les pages internes et d’avoir moins d’obsession pour la page d’accueil. Le raisonnement est assez simple, la page d’accueil est plus souvent vue par les visiteurs qui reviennent sur votre site, qui iront directement sur votre site, ou rechercheront votre marque dans Google. En revanche, les pages internes de produits, services ou blogs sont plus fréquemment consultées par de nouveaux visiteurs.

Plus important encore, avec l’entrée des utilisateurs sur ces pages internes, il est plus probable qu’il s’agisse de leur première interaction avec votre site et votre marque. D’ici 2020, le nombre de personnes qui accèderont pour la première fois à des sites de e-commerce par des pages autres que votre page d’accueil sera probablement encore plus élevé et la tendance se maintiendra.

Si vous êtes un site de commerce électronique qui vend un produit par l’intermédiaire de Google Shopping, si un utilisateur clique sur votre annonce, il est fort probable qu’elle l’amène directement à la page du produit, et non à la page d’accueil.

Les questions à se poser pour optimiser ses fiches produits

Avez-vous songé à regarder la page produit du point de vue d’un nouveau visiteur qui interagit pour la première fois avec votre marque et votre site, et à vous poser quelques questions simples :

  • Que pensez-vous de votre site et de votre image de marque comme première impression ?
  • Votre nom de marque et votre logo sont-ils bien en évidence et facilement visibles ?
  • L’utilisateur pourrait-il naviguer clairement vers d’autres parties du site ?
  • Vos propositions de valeur sont-elles claires dans la conception de la page ?
  • Est-ce que des produits similaires sont affichés pour les empêcher de quitter le site ?
  • Répondez-vous aux questions qu’ils pourraient avoir à ce stade-ci, ou les emmenez-vous quelque part sur votre site qui le peut ?
  • Le design de la page résonne-t-il bien avec la marque ?
  • Existe-t-il des appels à l’action clairs pour aider l’utilisateur à passer à l’étape suivante ?

Ce sont toutes les choses que vous devez considérer avec votre site e-commerce. Les nouveaux utilisateurs n’entrent pas tous sur votre site par votre page d’accueil. Aussi, des études montrent que le nombre d’utilisateurs arrivant sur votre page d’accueil est de plus en plus bas. C’est pourquoi vous devriez passer plus de temps à optimiser vos pages de produits et vos billets de blog si vous pensez que vous pourriez les négliger.

Les 3 principales causes d’abandon des paniers

Une étude récente de l’Institut Baymard a révélé que le taux moyen d’abandon documenté des paniers d’achats en ligne était de 69,23 %. Il s’agit d’un chiffre très élevé qui montre qu’il y a beaucoup de travail à faire pour améliorer les processus de caisse et réduire les taux d’abandon.

Les raisons de l’abandon de panier

Les trois principales raisons de l’abandon d’un panier lors de la commande sont incroyablement simples :

  • Coûts élevés inattendus (frais d’expédition, taxes, frais),
  • Le site veut que l’utilisateur crée un compte,
  • Un processus de paiement trop long et compliqué a compté.

Les solutions pour éviter l’abandon de panier

Afficher clairement les frais de livraison

Soyez transparent sur votre site web dès le début en ce qui concerne les frais de livraison et tous les frais supplémentaires qui seront ajoutés avant que le processus de paiement ne soit lancé. Améliorez la conception et la mise en page de votre site. Par exemple, si vous offrez la livraison gratuite au-delà d’un certain montant, indiquez-le clairement avec une bannière de prestataires du service universel. Si les prix n’incluent pas la TVA, indiquez également le prix forfaitaire. Par ailleurs, si la livraison est un coût élevé pour vous, incluez un calculateur de coût de livraison sur la page du produit.

Créer un compte personnel pour les utilisateurs

Mettre en place une fonction de vérification des invités afin que les utilisateurs n’aient pas besoin de créer un compte avant de payer. Mieux encore, offrez-leur l’option de créer un compte une fois le paiement effectué et fournissez-leur une liste complète des avantages que la création d’un compte leur procurera.

Mettre en place un processus de paiement simplifié

Enfin, faites en sorte que votre processus de paiement soit aussi simple et sans effort que possible. L’expérience utilisateur a récemment fait l’objet d’une grande attention parce qu’elle a un impact énorme sur les taux de conversion des sites de commerce électronique et les chiffres d’affaires.

Une seule et longue page de zones de texte et de formulaires peut sembler intimidante pour un utilisateur. Divisez-le en étapes courtes pour les détails du client, la livraison et la facturation, et affichez une barre de progression pour les avantages du jeu. Mettre en œuvre le suivi amélioré du commerce électronique et voir où les utilisateurs déposent leurs achats au cours du processus de paiement. Tester et évaluer en permanence le processus de paiement afin de l’optimiser pour obtenir un meilleur taux de conversion.

Une statistique majeure et une tendance du e-commerce digne de mention est que 58,6% des acheteurs américains ont abandonné un panier au cours des 3 derniers mois parce que « je ne faisais que naviguer/je n’étais pas prêt à acheter ». Il faut donc en tenir compte.

Cependant, contrairement à ce segment de navigation, beaucoup de problèmes peuvent être résolus, et même une petite diminution des taux d’abandon peut faire une grande différence dans les revenus du site.

Livraison le jour même

Si vos concurrents n’offrent pas la livraison le jour même, alors c’est une opportunité dont vous devriez sérieusement envisager.

La livraison le jour même peut largement contribuer à l’augmentation du panier moyen et des taux de conversion de votre site de e-commerce.

RGPD

Les nouvelles règles établies par le RGPD sont dans l’esprit de tout créateur de site e-commerce. Cependant encore peu d’entreprises sont réellement conformes au RGPD.

En somme, de nombreuses conférences permettront aux gérants de site e-commerce de se rendre conforme au RGPD d’ici 2020.