« Une marketplace (place de marché) est une forme de e-commerce qui relie les acheteurs et les vendeurs potentiels sur une même plateforme pour les aider à louer, acheter, échanger ou négocier. »

Pourquoi les marketplace ont-elles autant de succès ?

Différents facteurs peuvent expliquer l’essor des marketplaces :

  • Facilité de magasinage ou de réservation dans le confort de votre foyer,
  • Environnement sûr et digne de confiance pour les acheteurs et les vendeurs,
  • Pas d’intermédiaire, ce qui permet aux deux parties d’économiser de l’argent,
  • Création d’une expérience sans friction pour les consommateurs.

Quelles sont les différences entre un site de e-commerce et une marketplace ?

Un investissement initial moindre pour une marketplace

Avec un site e-commerce, il est souvent nécessaire, pour démarrer votre activité, mais aussi pour la maintenir, d’investir au préalable une grosse somme d’argent en stock, afin de créer une offre large pour les clients.

Les marketplaces offrent l’avantage de laisser leurs vendeurs s’occuper eux-mêmes de leurs produits, ce qui peut réduire considérablement votre investissement initial. Ainsi, les marketplaces pourront généralement indexer un plus grand nombre de produits, puisqu’ils proviennent de fournisseurs multiples, sans mettre en danger leurs finances.

Le coût de lancement d’une marketplace est à peu près le même que celui d’un site de e-commerce de qualité, même s’il est beaucoup plus complexe.

Une gamme de produits plus large pour les marketplaces

Plus la gamme de produits est importante, plus le client aura de chances de trouver ce qu’il cherche. Un catalogue plus grand implique cependant un travail de merchandising et de logistique plus important.

D’autre part, le principe de Pareto tend à s’appliquer également pour les marketplaces, car une minorité de produits représentera la majorité des ventes.

Pour les sites de e-commerce, cela signifie que vous devrez vous débarrasser des produits invendus à un moment donné, en baissant considérablement leurs prix, car les garder en stock vous empêcherait de stocker autre chose qui se vend mieux.

Sur les marketplaces, vous pouvez choisir de désactiver un produit qui ne se vend pas en appuyant simplement sur un bouton. Comme vous ne l’avez jamais acheté, il n’y a aucun coût associé.

Les marketplaces, un modèle évolutif

Comme une place de marché n’achète aucun produit, elle prend beaucoup moins de risques financiers que les sites e-commerce traditionnels qui doivent constamment investir dans de nouveaux produits.

De cette façon, les marketplaces réalisent plus facilement des économies d’échelle, ce qui leur permet de se développer plus rapidement que les sites e-commerce.

Si le trafic augmente très rapidement, il peut être nécessaire de chercher plus agressivement de nouveaux fournisseurs pour répondre à la demande, mais vous n’aurez pas à vous soucier de dépenser de grosses sommes d’argent dans de nouveaux stocks ou des installations de stockage.

Une relation client bidirectionnelle

Pouvoir vendre beaucoup de produits, c’est bien, mais ce n’est pas tout ce qu’il faut pour réussir.

Les clients doivent considérer votre entreprise comme un acteur majeur du secteur si vous voulez vraiment que votre activité prospère. En fait, vous devez également leur fournir un service client de qualité.

Ainsi, les marketplaces jouent davantage un rôle de médiateur qui surveille les transactions entre les acheteurs et les vendeurs et n’intervient que si quelque chose ne va pas entre l’acheteur et le vendeur.

Marketplaces, un marketing de longue traîne

Puisqu’une marketplace indexe une grande quantité de produits du secteur donné dans lequel le site opère, elle est capable de mettre fortement l’accent sur son référencement et son SMO, notamment en se positionnant sur des queues plus longues que d’habitude en utilisant Google Adwords.

La marketplace permet donc à l’entreprise de commercialiser des produits plus spécifiques plutôt que des catégories générales où la concurrence est féroce et d’obtenir ainsi un meilleur classement dans les moteurs de recherche.

D’autre part, comme une place de marché n’expédie pas les produits directement aux clients, elle ne peut pas les marquer, contrairement aux sites de e-commerce. Cependant, les vendeurs auront investi au préalable dans le marketing pour promouvoir leur marque, de sorte que les dépenses ne devront pas être couvertes par les marketplaces.

Une flux de trésorerie positive pour les marketplaces

Le résultat de ces différentes économies se fait clairement sentir dans les finances de l’entreprise. Comme les sites de e-commerce ont des investissements initiaux plus importants à consentir pour dynamiser leur activité, leur trésorerie sera plus longue à se constituer.

Aussi, les marketplaces ont de meilleures marges bénéficiaires puisque leurs revenus représentent essentiellement des pourcentages des transactions, c’est-à-dire de l’argent qu’ils peuvent par la suite réinvestir dans leur activité afin d’atteindre une croissance pérenne.

Marketplaces, une navigation plus complexe

Une marketplace regroupe essentiellement plusieurs fournisseurs, chacun ayant sa propre liste de produits, mais tous sont finalement organisés en un seul catalogue bien coordonné, avec donc plus de références que les sites de e-commerce traditionnels, car ils ne sont pas limités par les stocks. Il permet de créer des filtres plus détaillés et donc plus efficaces, ce qui permet à l’utilisateur d’affiner beaucoup plus précisément sa recherche.

Les paramètres spécifiques

Grâce à un catalogue plus complexe, les places de marché sont en mesure de suivre leurs ventes à l’aide d’indicateurs plus précis. Elles peuvent, par exemple, non seulement savoir quels sont leurs meilleurs produits, mais aussi quels sont les fournisseurs les plus efficaces.

Ainsi, elle est en mesure de mettre en place les meilleures mesures pour chaque scénario et de promouvoir un contenu qui compte vraiment pour ses utilisateurs.

Marketplace, une approche par volume

Principalement en tirant des revenus des commissions qu’ils déduisent de leurs ventes, les marketplaces doivent vendre un plus grand volume de produits que les sites de e-commerce, car leurs marges pour chaque vente sont plus faibles. C’est pourquoi il est essentiel de mettre l’accent le plus possible sur l’automatisation de ses systèmes.

Une technologie différente

Aujourd’hui, un grand nombre de solutions permettant de construire un site e-commerce sont disponibles sur le marché. La technologie nécessaire pour construire une marketplace est différente.